Partir en Thaïlande​

Phayao – พะเยา

Dans le Nord, La province de Phayao est frontalière du Laos, entourée par les provinces de Chiang Mai et de Chiang Rai. A 745 km de Bangkok la capitale provinciale du même nom fut l’une des premières cités-états du peuple thaï fondée au XIIe siècle à l’est du lac. La tribu des Thai Lue y réside, vivant de l’artisanat du tissage de la soie et du coton et perpétuant un mode de vie ancestral. La charmante ville de Phayao, située au bord du pittoresque lac Kwan Phayao, possède de beaux jardins et parcs paysagers. C’est un endroit propice à la détente. Prendre le tramway pour l’explorer fait partie de l’expérience locale. Une visite au Phayao Cultural Exhibition Hall renseigne sur l’histoire de la région. Ce musée de deux étages regorge d’artefacts. On y trouve notamment une statue de Bouddha “noire” unique et un fossile de deux crabes enlacés baptisé “Wonder Lover”.
Kwan Phayao est le plus grand lac d’eau douce du nord de la Thaïlande. Cette étendue d’eau couvre une superficie d’environ 20 km2 et a été créé par la construction d’un barrage dans les années 40. Elle est au cœur des festivals locaux, notamment Loy Krathong, et des grandes fêtes bouddhistes durant lesquelles vous pouvez assister à une très belle procession aux chandelles sur l’eau. Sous le lac se trouvent les vestiges d’un ancien temple, le Wat Tilok Aram, construit à la fin des années 1400, bien avant la création du lac. Une petite île avec un sanctuaire et une statue de Bouddha se trouve au-dessus du site du temple. Des bateaux transportent les moines et les fidèles jusqu’à l’île pour leur rendre hommage. 

Une agréable promenade s’étend le long de la rive sud du lac, avec un certain nombre de restaurants et de cafés où vous pouvez vous asseoir et profiter de la vue. Goûtez à la spécialité locale, le tilapia pêché dans le lac et grillé avec du sel et des herbes. Ajoutez-y du poulet grillé, du riz gluant et une bière glacée pour une expérience gastronomique locale complète.

Phayao est une destination touristique paisible, pleine du charme de la civilisation ancienne. On y visite de nombreux lieux sacrés tels que le Wat Si Khom Kham qui abrite la plus grande statue de Bouddha de l’ère Chiang Saen dans le pays. La légende raconte que le site de ce temple fut choisi par le Bouddha lui-même. Alors qu’il cherchait à s’abriter du soleil, un arbre poussa miraculeusement à cet endroit à partir d’une graine plantée par un oiseau. Doté d’un Chedi de style Lanna, le Wat Phrathat Khing Kaeng surplombe le village éponyme, offrant de charmantes vues. Situé au sommet d’une montagne de grès, le temple Huay Pha Kiang permet d’admirer l’une des plus étonnantes collections de sculptures rupestres de Bouddha en Thailande.  A 75 km de Phayao, Wat Nantaram est un monastère de style Shan qui fut restauré dans les années 1920. Entièrement construit en teck dans une zone où la majorité des citoyens sont d’ascendance Tai Lue, le style général de la structure est recouvert de motifs Tai Lue tels que les rayons du soleil ou du paon au-dessus de l’entrée principale.

La nature de la province jalonnée de sources d’eau chaude, de cascades et de sentiers dans la jungle invite à de jolies randonnées. Le parc national de Doi Luang est une chaîne montagneuse complexe qui s’étend du nord au sud et dont le plus haut sommet culmine à 1 694 mètres. Il abrite notamment Namtok Pu Kaeng, une chute d’eau à 9 niveaux. L’exploration des lieux révèle également des espèces végétales, des orchidées sauvages, des oiseaux et des papillons ainsi qu’une vue époustouflante du lac Kwan Phayao. Le Parc national de Phu Lang Ka offre la vision magnifique des rhododendrons indiens en pleine floraison violette sur la montagne qui lui a donné son nom, entre juillet et décembre. Vous pouvez également admirer une vue panoramique unique depuis le sommet (1 700 m) alors que des pans de brouillard enveloppent la province en contrebas. A 200 mètres du siège du parc national de Phu Sang, la balade mène à Namtok Phu Sang (น้ำตกภูซาง), une petite chute d’eau d’environ 25 mètres de haut qui coule toute l’année. Son point fort est un courant chaud d’environ 35° Celsius, avec une eau claire dans laquelle il est appréciable de se baigner. A 55 km au sud de Phayao, le parc national de Doi Phu Nang est connu pour la beauté de ses paons et la cascade Than Sawan, une très belle chute d’eau dans laquelle la baignade est possible.
Phayao, riche de trésors sacrés et naturels, de rizières fertiles et de collines ondulantes parsemées de communautés qui vivent au rythme de traditions séculaires est une belle étape hors des sentiers battus.