Phetchaburi, ville créative UNESCO de la gastronomie

Phetchaburi vient d’intégrer le Réseau des villes créatives de l'UNESCO (UCCN) dans le domaine de la gastronomie.
Elle devient ainsi la cinquième ville thaïlandaise UCCN, après Phuket nommée ville créative de la gastronomie en 2015, Chiang Mai ville créative de l’artisanat et des arts populaires en 2017, Bangkok ville créative du design en 2019 et Sukhothai ville créative de l’artisanat et des arts populaires en 2019. Située à environ 160 km au sud de Bangkok, Phetchaburi est connue pour sa production de sel marin de haute qualité, de limes, de sucre de palme, de pommes roses, d’ananas et de bananes, entre autres, ce qui lui a valu le surnom de « Ville des trois goûts » pour le salé, le sucré et l’acide. La pratique du « farm-to-fork » (de la ferme à la table) y est également en vigueur, les agriculteurs livrant des produits frais et des fruits de mer directement aux commerces, aux fabriques ainsi qu’aux ménages locaux. Phetchaburi est connue pour sa production de certains produits alimentaires mais aussi pour divers plats locaux ayant acquis une popularité particulière. Les recettes transmises de génération en génération, la cuisine des cours royales d’Ayutthaya et de Rattanakosin ainsi que les cuisines chinoise et môn se sont combinées pour donner naissance à des mets uniques dont le Khanom Cheen Thotman (nouilles de farine de riz fermentées accompagnées de gâteau de poisson frit) ou encore le Kuaitiao Nam Daeng (soupe de nouilles rouge) mais également à de fameux desserts tels le Khanom Mor Gang (crème caramélisée au sucre de palme), le Khanom Tan (soufflé) et le Lod Chong Namtan Khon (délice caramélisé au sucre de palme). Cycling in rice field, Phetchaburi Les touristes visitant Phetchaburi peuvent combiner cuisine succulente et belles découvertes, notamment celle du parc historique de Phra Nakhon Khiri appélé localement Khao Wang (qui signifie « la colline avec palais »), ou encore les temples Wat Mahathat Worawihan, Wat Kamphaeng Laeng et Wat Yai Suwannaram. Les plaisirs balnéaires se goûtent sur des plages pittoresques telles Cha-am. Enfin, la nature exulte dans le parc national de Kaeng Krachan, le plus grand de Thaïlande avec ses 464 000 hectares étendus sur les provinces de Phetchaburi, Prachuap Khiri Khan et Ratchaburi. Populaire pour l’observation de la faune et de la flore, les randonnées et les vues sur la « mer de brume » pendant les mois les plus frais, de novembre à février, il abrite également le complexe forestier de Kaeng Krachan, qui a récemment été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.