La magie de Mae Hong Son

Au nord-ouest de Chiang Mai, la province montagneuse de Mae Hong Son conjugue paysages de grande beauté, charme rural, ambiance décontractée rafraîchissante et culture fascinante d’une population ethniquement diversifiée.
De nombreuses personnes se rendent à Mae Hong Son depuis Chiang Mai, le temps d’une excursion de deux jours ou plus, et bien que des vols et des services de bus quotidiens soient disponibles, une option populaire consiste à parcourir la boucle de Mae Hong Son en voiture ou en moto de location. La boucle de Mae Hong Son est un voyage d’environ 600 kilomètres qui commence et se termine à Chiang Mai, et qui peut être parcouru dans le sens des aiguilles d’une montre ou l’inverse, en trois ou quatre jours. Elle traverse une campagne pittoresque, passant par Mae Chaem, perchée sur la plus haute montagne de Thaïlande, le Doi Inthanon, la ville riveraine de Mae Sariang, la ville marchande de Khun Yuam et la ville populaire de Pai connue pour sa scène new-age décontractée et son choix d’activités (rafting, tubing, trekking, cyclisme, sources thermales…) De belles découvertes attendent les voyageurs sur cet itinéraire comme par exemple le canyon de Pai, zone de grès rouge érodé avec des ravines et des crêtes ocre parsemées de pins. Attraction incontournable il est truffé de sentiers de randonnée et propice à l’observation des oiseaux. Ban Santichon, charmant village chinois traditionnel aligne des maisons en argile, des restaurants servant de la cuisine du Yunnan comme du poulet noir cuit à la vapeur avec des herbes. C’est l’étape idéale pour une dégustation de thé. A 8 km de Pai, le pont en bambou Kho Ku So (pont du mérite) s’étend sur plus de 800 mètres à travers les rizières. Le village de Kung Mai Sak abrite un autre pont du même genre, le pittoresque Su Tong Pae (la foi et le succès) long de 500 mètres. Il traverse le ruisseau Sa-Nga et une rizière pour relier le village et un temple à flanc de colline. L’immense réseau de grottes de Tham Lot constitue également une halte intéressante. Autrefois habitées par des hommes préhistoriques on y a trouvé d’anciennes poteries en argile et des cercueils en bois sculpté. Le projet de développement royal de Pang Ung et Pang Tong mérite une visite pour découvrir le  paysage pittoresque qui a valu à la région le surnom de « Suisse de la Thaïlande ». Pang Ung était autrefois une zone de plantation illégale d’opium, jusqu’à ce qu’une initiative de feu le roi Bhumibol Adulyadej éduque la population à d’autres types de cultures comme l’avocat, le kaki, la poire et le laurier chinois. A l’extérieur de la ville de Mae Hong Son se trouve le Wat Phrathat Doi Kong Mu, un temple au sommet d’une colline offrant une vue panoramique sur la campagne environnante.